bâches

Les bâches sont un immanquable du projet de construction du piétonnier. Ce sont des grandes surface de PVC qui cachent les barrières de constructions et sur lesquelles la Commune promeut le nouveau projet.

       
         
Image
camera
iPhone SE
Picture date
05-03-2018 12:31:03
              
Image
camera
iPhone SE
Picture date
05-03-2018 12:31:07
              
Image
camera
iPhone SE
Picture date
05-03-2018 12:31:11
              
Image
camera
iPhone SE
Picture date
05-03-2018 12:31:15
              
Image
camera
iPhone SE
Picture date
05-03-2018 13:20:58
    

Sur une bâche du piétonnier, on peut lire les inscription sur une bâche:
"non à la surveillance par caméra "

"Bruxhell"

"your wealthy came from africa and america and asia"

Ainsi que le symbole A de l'anarchie et un coeur.

Dans la rue aussi, on peut observer certaines dispositions prises par les pouvoirs publics pour raccrocher les citoyens au projet du piétonnier: la Ville tente de limiter les dégâts, de pallier aux nuisances du réaménagement.
L’omniprésence des barrières de construction, par exemple, suscitait beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux. Durant l’été 2018 ces barrières commencent à être recouvertes de bâches, sur lesquelles est imprimé le rendu du projet d’aménagement. Ces bâches montrent l’après travaux, et communiquent le point de contact unique (Julien Mille). Ponctuellement, ces immenses surfaces d’affichage sont exploitées pour exposer des données plus spécifiques : pour expliquer les enjeux techniques d’un chantier, pour montrer les dernières pièces archéologiques qui y ont été mises à jour , ou pour y faire une campagne de sensibilisation aux droits des femmes .

Par ailleurs, ces grandes surfaces constituent aussi un emplacement rêvé pour accueillir d’autres voix à la recherche de manières de se faire entendre sur ce que nous proposons de comprendre comme un espace public physique et matériel auquel les passant.e.s contribuent par les objets et traces qu’ils/elles y laissent: des tags et messages critiques y prennent place assez rapidement, parfois en détournant les messages d’origine, parfois en y répondant.

         
Image
camera
X-T20
Picture date
14-11-2019 11:39:58
              
Image
camera
X-T20
Picture date
13-11-2019 11:57:03
              
Image
camera
X-T20
Picture date
13-11-2019 11:59:36
    

Lors de nos ballades sur le piétonnier, nous réfléchissons souvent à l'impact qu'a la forme des messages que l'on y trouve. A quels point ceux-ci sont saillant et comment les rendre saillant. Qu'est ce qui fait que nous allons remarquer un message plutôt qu'un autre. Comment peut-on interpeler, interloquer, interrompre les passant avec des écritures, des éléments visuels.
Il nous semble que le mystère, l'interrogation, la dissonance entre le message et la forme peut faire émerger un message. Ainsi pour tester cette hypothèse nous avons créé une bâche reprenants des messages déjà vu sur le piétonnier sous formes de graffitis ou de tags et nous les avons reformatés. Dans notre itération, ils sont intégré à ce qui ressemble à une bâche de la ville de Bruxelles, avec les mêmes charactères, la même typographie et la même structure.
Est ce que ce pastiche est suffisant pour relever l'attention des personnes?
 

May 2018

Author
Guillaume

July 2020

Author
Giulietta
Type

November 2020

Author
Guillaume