Vandalisme

Sur le piétonnier, des actes de "vandalisme" donnent voix à des messages, parfois politiques.

       
         
Image
camera
iPhone SE
Latitude
50.848701
Longitude
4.3489311111111
Picture date
05-03-2018 12:31:03
              
Image
camera
iPhone SE
Latitude
50.848701111111
Longitude
4.3489311111111
Picture date
05-03-2018 12:31:07
              
Image
camera
iPhone SE
Latitude
50.848701111111
Longitude
4.3489311111111
Picture date
05-03-2018 12:31:11
              
Image
camera
iPhone SE
Latitude
50.848701111111
Longitude
4.3489311111111
Picture date
05-03-2018 12:31:15
    

On voit ici une bâche sur laquelle il y a marqué: "Your wealthy came from Africa, Asia and America" et "Non à la surveillance par caméra". Qui est derrière ceci et pourquoi cette prise de parole, cette ambition politique à ce moment, et sur ce support?

Ce qui nous intéresse dans cet objet est la tension qu'engendre la cohabitation d'une forme très lissée (celle de la communication institutionnelle et communale) et d'une forme plus vandale (celle du passant qui écrit au marqueur). Cette cohabitation, cette symbiose, rend le message plus fort et plus visible. Qu'en est-il si les deux revêtent la même forme? Est-ce la superposition de ces deux messages qui le rend impactant? Est-ce le contraste?
 

         
Image
camera
Wileyfox Swift
Latitude
50.848996111111
Longitude
4.3501036388889
Picture date
16-08-2018 17:54:56
              
Image
camera
Wileyfox Swift
Latitude
50.849144472222
Longitude
4.3507582777778
Picture date
16-08-2018 17:35:08
    

Des bâches "vandalisées" par des passants. L'une d'entre elle affirme que le rendu présenté sur la bâche n'est pas sa "vue" et l'autre appelle à pirater bruxelles.

May 2018

Author
Guillaume

August 2018

Author
Guillaume