Evènements de la Bourse

La Bourse est la pièce centrale du piétonnier, et pendant les travaux, elle accueille de nombreux évènements.

       
         
Image
camera
iPhone SE
Latitude
50.84795
Longitude
4.3499333333333
Picture date
09-09-2019 19:05:44
              
Image
camera
iPhone SE
Latitude
50.848275
Longitude
4.3498944444444
Picture date
09-09-2019 18:48:29
    
Nous décidons, avec Guillaume, d'aller (re)voir le Musée du Capitalisme avant qu'il ne ferme ses portes prochainement (vendredi 13 septembre 2019). A l'entrée, nous sommes accueillis par trois jeunes. Une jeune fille (qui lit "Le temps d'une politique", le livre de Mathieu Berger sur les contrats de quartier), nous explique le parcours de l'expo et nous donne un guide papier écrit. Nous apprenons aussi que le prix est libre et que, pour participer au débat du soir sur la démocratie et le capitalisme il faut s'inscrire sur facebook. Apparemment, il faut faire vite, vu que ces débats affichent souvent complet. 
L'expo est un mélange entre des informations de nature factuelle et explicative, des installations et des tests/quizz qui prennent la forme de jeux ou de questionnaires de magazines (sur les modes de vie et les phénomènes induits ou permis par le capitalisme: les congés payés, la diminution du temps de préparation de la nourriture, l'obsolescence programmée). Il y a un mélange d'amateurisme et de professionnalisme. Les grands encarts, par exemple, pourraient se retrouver dans un "vrai" musée: c'est une vulgarisation bien effectuée d'une matière somme toute complexe et dense. En ce qui concerne les installations, ainsi que les tests et les quizz, c'est un peu plus bricolé. J'ai l'impression que les compétences des bénévoles et des organisateurs se situent davantage du côté des sciences politiques que du côté de l'art et du design mais aussi que les moyens n'ont pas été mis là-dedans en priorité, même si plusieurs pièces et espaces de l'expo y sont dédiés. Le côté bricolé donne cependant une dimension sympathique et accessible à l'ensemble. L'expo se finit dans la grande salle, où on trouve des stands d'initiatives citoyennes belges et bruxelloises, qui permettent d'envisager des alternatives au capitalisme.
En sortant, j'interroge l'un des organisateurs à l'entrée. J'apprends entre autres que c'est leur association qui a soufflé à IEB l'idée de faire à la Bourse un Musée du Capitalisme. IEB a repris cette possible affectation comme une alternative au Musée de la Bière, notamment dans le cadre des actions de Platform Pentagone. Entretemps, l'expo a été pensée comme itinérante mais la Bourse a toujours été un rêve pour l'asbl. C'est en ce sens qu'ils ont été voir Philippe Close, qui semblait très emballé par l'idée, d'autant que la programmation du rez-de-chaussée et d'une partie du sous-sol semblait encore ouverte à ce moment-là. Après cette réunion, Philippe Close leur aurait dit qu'il serait possible d'avoir 600 m² dans la Bourse, à côté du Shop du Musée de la Bière, et puis petit à petit la surface disponible serait devenue de plus en plus petite jusqu’à devenir 100 m², proposition qu'ils ont déclinée. Avec les élections, l'Echevine de la Culture les a rappelés pour leur proposer une programmation estivale. Cette édition bruxelloise a très bien marché, ils ont accueilli plusieurs milliers de personnes, pour l'exposition et pour les débats, et ce malgré le fait que c'était pendant l'été.
Je lui demande si ils ont eu des visiteurs très différents, et si ça a par exemple intrigué les occupants des marches. Cette question m'amène à changer d'interlocuteur, et à entamer une petite discussion avec Bilal, l'agent en charge de la sécurité de l'exposition. Certaines personnes en marge seraient en effet entrées, avec des motivations très différentes, dont une qui a voulu voler la cagnotte où les visiteurs mettent leur contribution financière. Il m’explique les difficultés avec les publics marginaux, notamment quand ils sont sous l'influence de drogues, qu'il s'agisse d'alcool, de marihuana, ou de bien d'autres encore. Le problème selon lui, ce sont les mélanges. Je lui demande ce qu'il pense de Joey, qui vit dans un des balcons de Bourse. Bilal me répond que lui, c'est différent, qu'il est très cultivé, qu'il s'est donné comme challenge de lire un livre par jour, et qu'il n'est jamais insistant ou inconvenant. Il m'explique qu'il essaye néanmoins d'être courtois avec eux, de les traiter avec respect. Il a d'ailleurs un autre plan de carrière. Il souhaite passer de la sécurité à la prévention et vient de postuler pour faire partie de la Bruciteam.
 
         
Image
camera
iPhone 5s
Latitude
50.847569444444
Longitude
4.3507388888889
Picture date
07-11-2019 22:08:57
    

Les garages numériques sont un évènement organisé par under my garage, un collectifs de jeunes gens rassemblés autours des cultures numérique et de la musique électronique. Cette année l'évènement a investi la Bourse. Nous avons rencontré les organisateur pour discuter des contraintes inhérentes au lieu.
Une des solutions pour filtrer les entrées et s'assurer de la sécurité était d'utiliser la porte à l'arrière du bâtiment. Ainsi lors du week-end si on voit une grande affiche à l'avant du bâtiment, l'entrée est beaucoup plus discrète.

September 2019

Author
Rafaella

November 2019

Author
Guillaume