Dévogramme

Le Dévogramme est un robot de diffusion mobile, un amplificateur pour l'environnement urbain... Nouvelle espèce électronique "née sur le piétonnier", et vue à plusieurs reprises sur celui-ci.

       
         
Image
camera
iPhone 5s
Latitude
50.848994444444
Longitude
4.3504083333333
Picture date
27-04-2018 12:03:33
              
Image
camera
iPhone 5s
Latitude
50.848988888889
Longitude
4.3504722222222
Picture date
27-04-2018 12:03:50
              
Image
camera
iPhone 5s
Latitude
50.848991666667
Longitude
4.3504166666667
Picture date
27-04-2018 12:04:29
    

Aujourd’hui, nous avons rencontré des témoins de Jéhovah sur le piétonnier. Nous nous sommes entretenus rapidement avec eux sur leur utilisation de l’espace public. Ils nous ont expliqué qu’ils étaient tenus de ne pas rester à la même place plus de quelques heures pour ne pas monopoliser l’espace public. Ils entretiennent des relation cordiales avec la police du moment qu’ils respectent ces règles. Selon eux, l’église des témoins de Jéhovah possèdent plusieurs dizaines de présentoirs sur Bruxelles qu’ils installent dans des lieux spécifiques où l’affluence est importante: gares et artères passantes. Mis à part quelques réactions d'inimitiés, leur expérience de l’espace publique est plutôt positive.



During one of our walk on the pietonnier, we noticed a small circular saw left to itselft, seemingly moving by its own will.
Could machine soon be autonomous, could they create and modify our city by themselves?

         
Image
Picture date
11-05-2018 21:46:48
              
Image
Picture date
11-05-2018 21:47:23
    

The context is a brainstorming in full team about probes and amplifiers. Guillaume shows a sketch of an "Evangelist robot" or a "storytelling robot", inspired by the Jehovah Witnesses, that could go on the "piétonier" like an animal, roaming around... The sketches sparkle a lot of questions: How to make a robot that is street proof? Shall "it" be alone or shall someone take care of "it"? Could it be a homeless companion? A playful robot to gather money for example? Could people design their own robots to deliver a message? Or take posters in the street and transfer them into flags displayed by the robot? A demonstrating robot. Or a robot's demonstration.

The robot could also be reading out loud the content of stickers, posters…   and provoking reactions...

 

         
Image
camera
X-T20
Picture date
18-05-2018 19:05:53
              
Video file
    

Pour la première chambre d'écho de p-lab au Mad in situ, Guillaume a réalisé le prototype d'un robot, sinon évangéliste, du moins manifestant.

Pendant cette chambre d'écho, le robot est présenté comme un colporteur, en référence aux vendeurs ambulants du Moyen-Âge, qui outre leurs marchandises, transportaient également les nouvelles de ville en ville, de village en village.

Guillaume and Greg submited an abstract for the Call for Papers - Art Machines: International Symposium on Computational Media Art (ISCMA 2019): “Repopulating the City: Introducing Urban Electronic Wildlife”.

Their proposal started as follow:

"In addressing the question of bio-extinction and electronics, we propose the introduction of 'urban electronic wildlife' in public space as a way to induce wonder and awareness in human urban dwellers. To that end, we introduce newly created hybrid species – i.e. physical devices with zoomorphic and spectral traits packed with machine learning algorithms and exhibiting autonomous behavior – as an act of 'applied' speculative fabulation".

The two Urban Electronic Wildlife starring in the abstract were  "Capricious Ghost" and "Stray Peddler" (a previous name for soon to be Devogramme).

         
Image
camera
X-T20
Picture date
30-04-2019 18:20:16
              
Image
camera
X-T20
Picture date
30-04-2019 18:10:37
              
Image
camera
X-T20
Picture date
30-04-2019 18:02:42
              
Image
camera
X-T20
Picture date
30-04-2019 19:09:09
              
Image
camera
Canon EOS 500D
Picture date
30-04-2019 18:14:01
              
Image
camera
Canon EOS 500D
Picture date
30-04-2019 19:21:00
              
Image
camera
X-T20
Picture date
30-11-2018 16:50:39
              
Image
camera
Canon EOS 550D
Picture date
30-11-2018 14:23:35
              
Image
camera
Canon EOS 550D
Picture date
30-11-2018 17:06:55
              
Image
camera
Canon EOS 550D
Picture date
30-11-2018 17:07:45
    

Entre les nombreuses choses que nous avons observées sur le piétonnier, nous avons été frappés par la quantité de messages que des personnes, anonymes ou non, adressent à d’autres, qui peuvent être de diverses natures (publicitaires, promotionnelles, intimes, humoristiques mais aussi  politiques,..), et présentés sur des supports et avec des moyens divers (tags, stickers, bâches, …). Malgré (ou peut-être à cause de) leur abondance, la plupart d’entre eux restent peu visibles et jusqu’à un certain point confidentiels. Le Dévogramme, un robot qui amplifie les messages du piétonnier en leur donnant une voix est né de ce type d’observations. Mais pas seulement. En effet, pour sa conception, nous avons puisé dans des observations très disparates. De la pratique des témoins de Jéhovah qui se placent sur le boulevard Anspach avec un présentoir à roulettes pour diffuser des nouvelles et se rendre disponibles à engager des conversations, nous avons par exemple retiré l'idée de créer un dispositif mobile, colporteur de nouvelles. Un engin du chantier des boulevards du centre-ville, abandonné à lui-même et bougeant tout seul, nous a inspirés à penser à un être plutôt autonome. Les petits doudous-chiens mécaniques lâchés par certains vendeurs de rue, nous confirmaient pour leur part le potentiel percutant et perturbant de ce genre d' « espèces » bougeant dans la ville.  En puisant dans nos observations des animaux  qui accompagnent les artistes de rue ou les sans-abris sur le piétonnier et qui suscitent la sympathie des passants, que ce soit par leur appartenance à l’espèce canine ou, au contraire, parce qu’ils sont anthropomorphisés (affublés de lunettes de soleil, de vêtements, ...), nous avons réfléchi à l’aspect que notre robot pourrait avoir mais aussi à la manière dont il pourrait interagir avec les humains et les réactions qu’il pourrait susciter chez ces derniers. Avant de l'introduire en milieu urbain, nous avons nourri le Dévogramme avec notre base de données photographique du piétonnier, qu'il a analysées par le biais d’un algorithme de reconnaissance de texte dans les images naturelles. Le texte qu’il a ainsi compilé, constitue une sorte de condensé de messages les plus disparates que l’on peut retrouver dans l’espace public, et qui sont tantôt techniques, tantôt informatifs, commerciaux, politiquement engagés, administratifs ou hors-la-loi… Après s’être nourri de tous ces mots, le Dévogramme (littéralement “qui se nourrit d’écriture”) a ensuite été lâché sur le piétonnier du centre-ville, où il déclamait sa compilation de messages glânés dans cet environnement. Il y bougeait de façon autonome, grâce à un algorithme de reconnaissance d'objets - ici des êtres humains -  dont il s’approche ou s’éloigne selon leurs mouvements et leurs proximité relative. Afin de comprendre les variables et identifier les différentes conditions de félicité de cet amplificateur, nous avons procédé à plusieurs itérations de ce robot, en jouant sur 4 variables: le lieu et le moment de son déploiement (devant la Bourse ou sur des zones plus calmes, pendant le marché de Noël, la veille du premier mai, le premier mai…), son apparence, sa qualité sonore (puissance et intelligibilité) et la façon dont il était entouré par les animateurs/chercheurs. Nous avons été surpris de voir que le facteur ayant le plus grand impact sur le type de relation que les passants nouaient avec le dispositif, était la présence de chercheurs autour de celui-ci. Là où, tout seul, le petit être mécatronique semblait susciter la méfiance, car les passants ne le regardaient que du coin de l’oeil et tentaient de l’éviter de tous les moyens, à chaque fois que l’un.e des chercheur.e.s l’accompagnait ouvertement, les passants changeaient d’attitude, osant non seulement regarder Dévogramme mais s’adressant aussi directement à lui, ou encore nous posant des questions et se livrant à toutes sortes de considérations. L'altérité de cet être et la curiosité qu’il a suscitée nous ont ainsi permis de pouvoir aborder avec des inconnus des thèmes comme les messages observés sur le piétonnier, l’utilisation de l’espace public comme espace d’expression - entre autres politique, la surveillance numérique de l'espace public, l'analyse et l'usage des données massives, ainsi que plus généralement les relations entre humains et machines, et la façon dont les "faunes" électroniques et numériques participent aujourd'hui à façonner la société.

 

         
Image
camera
iPhone SE
Latitude
50.843655555556
Longitude
4.3469222222222
Picture date
01-05-2019 17:27:45
    

Lorsque nous déployons le dévogramme le 1er mai, lors des manifestations, nous rencontrons une personne vendant des petits chiens mécaniques. Ces chiens avaient été dans nos tête durant la création du dévogramme, parcequ'ils avaient cette double caractéristique de machines et d'animaux. Préfigurant peut être les animaux sauvages éléctroniques du futurs, ils permettent aussi de poser la question de la possible empathie envers des appareils électronique.
Cette question a aussi été soulevé durant un épisode de Radiolab (podcast des états-unis sur la technologie), durant lequel le créateur de Furby et de pleo le dinosaure, est interviewé.

April 2018

Author
Guillaume
Author
Guillaume

May 2018

Author
urbanspecies
Author
urbanspecies

September 2018

Author
urbanspecies
Type

April 2019

Author
Guillaume

May 2019

Author
Guillaume