Blog

Event recap : copy paste participation!

COPY PASTE Participation

De la transférabilité des méthodes, boîtes à outils et autres "bonnes" pratiques participatives.
 
Dans le cadre de la clôture du projet de recherche et d’actions p-lab, dédié à la participation citoyenne sous toutes ses formes, nous avons organisé au SeeU la session de travail Copy Paste Participation: De la transférabilité des méthodes, boîtes à outils et autres "bonnes" pratiques participatives.

Pendant près de trois jours, du 16 au 18 février 2022, des chercheu.r.se.s, des artistes, des activistes, des facilitat.eur.rice.s, des anthropologues, des urbanistes et d’autres praticien.ne.s ont partagé et échangé leurs expériences, leurs pratiques et leurs connaissances par rapport aux questions de la reproductibilité et la transférabilité d’initiatives innovantes et alternatives en matière de participation citoyenne. Le 18, nous avons invité divers act.eur.rice.s de la participation à Bruxelles à découvrir ce travail, en explorant l’exposition éphémère et en assistant à une table ronde.

--------------

Depuis la diffusion mondiale des “budgets participatifs” de Porto Alegre jusqu’à, plus proche de nous, la présentation d’initiatives participatives inspirantes pendant la  rencontre “Brusseleirs” organisée par la Ville de Bruxelles, les “meilleures pratiques” sont au cœur des débats sur la participation citoyenne. Or, la possibilité de répliquer et de transférer des méthodes, des outils et des dispositifs participatifs à la fois innovants, mais qui ont déjà fait leurs preuves ailleurs, n’est pas sans poser questions : Que renferme ce terme de “meilleures pratiques”, qui porte en lui l’injonction paradoxale du renouvellement des formes de participation, tout en supposant des “garanties” quant eur efficacité? Qui contribue  à les faire circuler et avec quels moyens (kits, méthodes, programmes...)?  Pour qui ces pratiques sont-elles “meilleures” et selon quels critères?  Quels liens y-a-t-il entre les  “meilleures pratiques” et des manières de faire qui questionnent également la  circulation des innovations et/ou la transférabilité des expériences, comme l’Open Source, le DIY et le DIWO ou les boites-à-outils d’actions militantes? Et, surtout: est-il vraiment  possible de transposer des expériences dans d’autres situations que celles qui les ont vues émerger, et qui ont constitué le terreau de leur succès ? Dans quelle mesure cette transposition est-elle souhaitable ?  

Toutes ces questions ont été au cœur des réflexions et expérimentations collectives que nous avons abordées pendant cette session de travail.

Les participant.e.s

21 solutions

Bureau de conseil; accompagne des organisations et des citoyen.ne.s sur des enjeux liés à la transition, en ce compris les stratégies participatives. Ce qui les anime: aider d’autres à changer le monde.

Espèces Urbaines

Collectif de recherche-action; s’intéresse de près aux renouvellements de ce que «participer» veut dire. Les Espèces Urbaines puisent souvent son inspiration dans la rue, et c’est aussi souvent dans la rue qu’elles restituent et explorent ce qu’elles y ont appris.

Faciliyo

Bureau de consultance; facilite des processus participatifs vers du changement durable et des actions concrètes à l’aide d’outils d’intelligence collective. Faciliyo accompagne et forme à l’apprentissage de la posture de facilitat.eur.rice.

Judith le Maire

Architecte et docteure en histoire de l’architecture; investigue le champ de la participation en architecture et urbanisme. Judith le Maire est, entre autres, autrice de l’ouvrage: «Lieux, biens, liens communs. Émergence d’une grammaire participative en architecture et urbanisme, 1904–1969».

Laboratoire d’imagination insurrectionelle

Art-activistes ; co-conçoivent et déploient des formes créatives d’action directe, qui se veulent aussi joyeuses qu’elles sont politiquement efficaces. Le laboratoire a par ailleurs formé des milliers de personnes à la réinvention des modes de désobéissance.

Oiseaux Sans Têtes

Collectif pluridisciplinaire; propose des traversées artistiques dans l’espace public qui sont protéiformes, collectives et appropriables par tou.te.s. Au cours de sa pratique, OST a créé des «modules» ou manières de faire, qui peuvent être assemblés pour former une expérience toute spéciale.

Co-conception, organisation, communication

Chantal Vanoeteren

Coordinatrice; facilite de nouveaux partenariats afin d’améliorer la vie urbaine. Chantal a une longue expérience dans l’organisation d’événements où se croisent le milieu académique, le tissu associatif et les pouvoirs publics.

Co-conception, médiation, scénographie

Wauw

Collectif d’architectes; encouragent les enfants, les jeunes et les adultes à découvrir le monde de l’architecture, de l’urbanisme et du design à travers des workshops de co-création et de co-construction. Wauw nous invite à penser en faisant, à faire en réfléchissant, dans la perspective d’un résultat qui allie fond et forme.

Table ronde

Arnaud Pinxteren

Echevin de la Petite enfance, de la Participation citoyenne et de la Rénovation urbaine de la Ville de Bruxelles.

Silvia Rollo Collura

Coordinatrice de l'asbl Une Maison en plus, Maison de quartier de Forest, active sur divers projets participatifs.

Pauline de La Boulaye

Historiennne, curatrice. Pauline est co-curatrice et co-autrice d'un inventaire collectif et participatif des architectures émergentes en Fédération Wallonie-Bruxelles.